Beauté, En toute intimité, Good mood, Mode & Beauté, Mood

Mon retour au naturel 1/2

L’acceptation de soi est le remède au changement.

G. Mtupu

Hello jolie narcissique

Cela fait un moment maintenant que je te parle d’aventure capillaire, de retour au naturel… Mais je n’ai jamais pris le temps de terminer la rédaction de mon parcours que j’évoquais déjà ici.

So let’s go…

Comme beaucoup de petites filles aux cheveux crépus, j’ai longtemps rêvé d’avoir les cheveux qui tombent en cascade sur mes épaules (un peu comme mes copines au cheveux caucasiens). Alors ma maman a opté pour la facilité en m’envoyant chez ma cousine pour me faire des rajouts. J’avais les cheveux longs (#katyheureuse) pour 3 à 4 semaines (#mamounetteheureuse).

Puis, à l’adolescence, elle a craqué et m’a emmené chez le coiffeur pour le grand saut : le défrisage !

J’étais la plus heureuse, je pouvais aller à la piscine sans qu’aucune frisette ne vienne perturber mon moral.

Je faisais des brushings, des lissages… et dès qu’un cheveu ne réagissait pas comme je le souhaitais, je savais que le moment du déf était arrivé.

C’est ainsi que de mes 12 à mes 25 ans, je ne manquais pour rien au monde le rendez-vous mensuel chez la coiffeuse.

Puis en 2002, j’ai pris une grande décision :

ARRÊTER LE DEFRISAGE

Pour être honnête avec toi, petite inconnue, cette décision, je ne l’ai pas prise seule. J’ai voulu accompagner une de mes proches qui traversait une très grande et douloureuse épreuve.

Je ne sais pas comment elle l’a perçu mais c’était ma façon à moi de lui dire « je suis avec toi« .

L’aventure capillaire a commencé par l’acceptation de ma différence, ou plutôt l’acceptation de mon moi. J’ai certes grandi en France Métropolitaine mais ma couleur, mes cheveux me ramènent à mes origines : la Guadeloupe.

Ma petite Mamounette est loin d’être la plus patiente à ce niveau, et les cheveux, ce n’est clairement pas son truc. J’ai donc commencé à faire mes petites recherches et à me documenter sur les soins à apporter à mon nuage.

J’ai découvert que 2 options s’offraient à moi :

  1. Le big chop immédiat : méthode qui consiste à couper l’ensemble des cheveux défrisés.
  2. La transition (un big chop différé) : méthode qui consiste à laisser les cheveux repousser avant de se débarrasser des pointes défrisées.

L’étape du retour au naturel était déjà compliqué pour moi, je ne me voyais pas (à l’époque) couper l’ensemble de mes cheveux. J’ai donc fait preuve de patience et opté pour la transition en attendant sagement que mes cheveux poussent en coupant régulièrement les pointes défrisées.

J’ai d’ailleurs testé par mal de coiffures pour minimiser les dégâts, et ce n’était pas tout le temps une réussite…

1 an plus tard, avec une longueur acceptable (par moi même), j’ai coupé mes dernières pointes défrisées pour être totalement naturelle.

Avec le recul, je regrette un peu de ne pas avoir tout coupé d’un coup, pour repartir sur une bonne base (il n’est pas trop tard pour me lancer, me diras-tu).

Avant de te laisser, voici mes quelques conseils pour un retour au naturel réussi (selon moi) :

  • S’armer de patience : Rome ne s’est pas construite en 1 jour, et c’est pareil pour tes cheveux. Il faudra du temps, de la patience et beaucoup d’amour pour que tes cheveux te le rendent bien.
  • S’entourer de jolies personnes : ton image extérieure va changer et si, comme moi, tu as de petits soucis de confiance en toi, sache que les personnes qui t’entourent peuvent (et vont) faire la différence.
  • Se documenter : il existe sur la toile de nombreuses ressources (blogs, articles de presse…) pour t’aider à comprendre ton cheveu sur la Toile. Lis, renseigne-toi, fais-toi conseiller… Ne reste pas seule face à tes questions (et si je peux t’aider, n’hésite pas, ce sera avec plaisir).

L’aventure ne s’achève pas là et je reviens bientôt avec la 2e partie de mon histoire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.