Bien-être, Lifestyle, Mode & Beauté, Tests & Découvertes

J’ai découvert… le jeûne intermittent !

Hello jolie narcissique !

J’espère que tu te portes bien…

L’information la plus importante se trouve très souvent dans les petites lignes ;).

Si je devais dresser un bilan du confinement, je dirai qu’il m’a été plutôt bénéfique. J’ai pu me recentrer sur moi…

Durant ces 3 dernières semaines, je me suis lancée le défi d’un jeûne intermittent, j’attendais d’avoir un peu de recul avant de t’en parler.

_ Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Ce type d’alimentation, dont tu as certainement entendu parlé, consiste à alterner des périodes de jeûnes (non alimentation) plus ou moins longues et des périodes alimentaires. […] Il existe plusieurs manières de le pratiquer : partiel, méthode 5:2, fasting, etc. (source : Passeport Santé).

_ Le jeûne intermittent, pourquoi ?

Si certain(e)s optent pour cette alternative pour perdre du poids, pour ma part, il s’agit d’une reconnexion avec mon corps.

Bien ou pas, sans vraiment le savoir, j’ai longtemps pratiqué le jeûne intermittent. Ado, mon 1er repas de la journée était le déjeuner. Je n’arrivais pas à manger le matin, j’avais l’estomac comme noué (c’est d’ailleurs toujours le cas…). Mon dernier repas était bien souvent mon goûter, car je n’avais pas faim non plus le soir.

Mais rassure-toi, jolie inconnue, je n’ai jamais, jamais eu de problème alimentaire. J’ai toujours été plutôt « en forme » pour ainsi dire.

Puis, arrivée à l’âge adulte, et surtout dans le monde du travail, j’ai accompagné mes collègues au café du matin et, à force, fini par accepter, un chocolat chaud… et hop, me voilà adepte du petit déjeuner (sans ressentir aucune sensation de faim).

Pour ne rien arranger, mon travail a une super cafétéria qui propose des formules petit déj (viennoiseries, tartines, etc…) auxquelles il est difficile de résister.

Avant et au début du confinement, j’avais cette tendance à manger dès que je m’ennuyais, ou encore à manger alors qu’en réalité j’avais soif.

Il y a 3 semaines, je me suis naturellement orientée vers la méthode que j’appelle 14/20 qui consiste en une période de jeûne de 18h et une période d’alimentation de 6h.

>> Je prends donc mon 1er repas à 14h et le dernier avant 20h (d’où le 14/20, tu as suivi ;)).

_ Quels en sont les bénéfices ?

D’après le site Manger Vivant, les bénéfices de cette méthode seraient nombreux. En voici une petite liste :

  • Régulation du poids et de la satiété
  • Diminution de l’inflammation
  • Réduction des risque de diabète
  • Diminution des risques cardio-vasculaires
  • Baisse de la mortalité
  • Réduction de l’obésité
  • Amélioration des fonctions cognitives
  • Ralentissement du vieillissement du cerveau
  • Lutte contre le stress oxydatif (vieillissement cellulaire)
  • Effets positifs sur le taux de mauvais cholestérol dans la sang
  • Régulation du poids et de la satiété (faim)
  • etc…

Au début, ce n’était qu’un défi et puis…

De mon côté, j’ai enfin réappris à écouter mon corps… Et ce qui est drôle, c’est que je me suis imposée à suivre cette méthode en semaine (du lundi au vendredi), mais que finalement le week-end, je mange au même rythme :).

Je renoue avec les sensations de faim et de satiété. Je ne mange plus parce que « c’est l’heure » mais parce que j’ai faim.

Jeûner pendant 16h permet de mettre son système digestif au repos, le corps a ainsi le temps de filtrer et faire un nettoyage.

_ Quels sont les pièges à éviter ?

Je n’en citerai que 3 :

  • Utiliser le jeûne intermittent pour maigrir. Il est vrai que certains l’utilisent pour cette raison. Mais je pense qu’il doit avant être considéré pour reprendre de bonnes habitudes alimentaires (ou en tout cas perdre les mauvaises). Comme indiqué, j’ai souvent mangé en fonction de l’heure et non par faim… La difficulté pour moi, va être de continuer à écouter mon corps et non l’horloge lorsque mon rythme de vie normal reprendra…
  • Ne pas s’hydrater. Boire de l’eau, on ne le répète jamais assez, il faut boire de l’eau. Il ne faut pas oublier qu’on trouve une partie de nos besoins en eau dans la nourriture. En se privant de manger, on réduit notre apport en eau. Ne pas manger = boire + (pour compenser). Si comme moi, tu as tendance à oublier, mets-toi un rappel, établis une règle (chaque fois que je me lève, je bois)… Bref trouve un truc qui t’aidera à boire.
  • Trop manger pendant les périodes alimentaires. L’objectif principal est de retrouver la sensation de faim certes, mais il faut aussi savoir déterminer quand on arrive à satiété (en gros quand on a plus faim).

_ Les trucs qui m’ont aidés…

Je n’aime pas la contrainte. Et si tu as un peu suivi mon parcours de remise en forme, tu sais que je n’ai pas arrêté les resto et la mal bouffe.

Ce que je cherche avant tout c’est d’être bien dans et avec mon corps.

Perdre du poids, oui (comme beaucoup de femmes d’ailleurs), mais le reprendre, je veux éviter au maximum.

Alors jeûner peut être un exercice difficile, c’est la raison pour laquelle, je prends une boisson chaude (café, thé ou chocolat) dès que j’en ressens l’envie.

Et s’il est 13h30 et que mon estomac réclame, je déjeune, et le soir je dîne plutôt… Il m’est aussi arrivé de déjeuner après 14h car je n’avais pas encore bien faim (mais c’est un peu plus rare).

En bref, j’écoute mon corps et m’adapte à ses besoins…

PS : On ne va pas se mentir. Le temps a été un allié précieux. En temps normal, il m’aurait été plus difficile d’entreprendre cette expérience.

PS2 : Même si mon but premier n’était pas celui là, j’ai été contente de voir quelques grammes s’envoler :D.

Avant de te laisser, jolie inconnue, je tiens à préciser que j’ai pris cette décision seule, mais que cela est mon choix. Pour tout ce qui concerne ta santé, ton alimentation et compagnie, n’hésite pas à faire appel à un professionnel qui saura te conseiller.

L’inconnue affamée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.