Culture, Lifestyle

[LECTURE] Have a break…

Même le plus petit travail doit commencer par une grande pause.

Proverbes

Plus d’une semaine sans poster… Serai-je en panne d’inspiration ? Non, pas du tout. J’ai pleins de choses en tête mais la santé m’a abandonné quelques jours… Si tu me suis sur Insta, tu as vu mon post OFF de la semaine dernière #modepauseactivé (et si tu me suis pas, c’est par ici que ça se passe).

22-02-2018 10-35-31

Mais me revoici, en presque pleine forme pour te parler boulot… ou plutôt pause.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, mes réunions préférées ont très souvent lieu à la machine à café. Oui, oui, j’insiste sur le « presque » :), je ne suis pas fonctionnaire, loin de là (#préjugé).

alex-6730-unsplash

A la machine à café, on a toutes sortes de conversations : les enfants (plus ou moins grands), les projets en tout genre – du mariage à l’achat de son appartement en passant par nos prochaines vacances…

A la machine à café, on passe souvent un moment « privilégié » où l’on s’échappe de la pression du travail le temps… d’un café !

Ce break est fortement recommandé par les médecins du travail (tous ceux que j’ai pu croiser me l’ont vivement conseillé), pour reposer ses yeux (difficile de passer des heures et des heures à fixer un écran), pour changer de position (le dos, aie aie aie) ou pour s’aérer l’esprit tout simplement.

C’est le moment de se retrouver entre collègues de manière informelle. Ces interactions  permettent de mieux se connaître et favorisent le travail en équipe. Quitte à passer entre 10 et 12 heures sur son lieu de travail autant s’offrir quelques instants de légèreté…

Bref, ce jour-là, à la machine à café, notre conversation a dévié sur un sujet au top de l’actualité (depuis de nombreuses années en réalité) :

la position de la femme dans la société

_ Il faut arrêter avec ces stéréotypes à 2 balles. Les hommes peuvent tout aussi bien faire le ménage et la cuisine, s’occuper des enfants. Le partage des tâches, quoi !

C’est le discours de mon collègue. Père de 3 fillettes, il a à cœur de les élever dans un monde qui accorde les mêmes chances aux hommes et aux femmes.

Quelle utopie ! Moi je trouve cette idée trèstropoptimiste. Les choses ne changeront pas comme ça. Nous en sommes très loin. Les mentalités ne sont pas encore prêtes à accorder les mêmes droits aux 2 sexes. La femme part malheureusement avec un léger handicap.

Mais en y réfléchissant, il n’a pas tort. Si chacun commençait sa petite révolution intérieure, peut-être que les choses bougeraient un peu plus vite…

A la suite de notre conversation animée, il est arrivé 2 jours plus tard, avec ce bouquin en main.

_Tiens, lis ça !

IMG_8473.jpg

Quelle petite pépite, m’a-t-il prêté ! Ce livre est un discours (retravaillé) de Mme NGOZI ADICHIE où elle « aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour. »

Il se lit très rapidement (1 aller-retour dans les transports et j’avais terminé). L’auteur aborde le sujet avec des mots simples et à la portée de tous (pas de grands discours philosophiques, juste des idées ponctuées d’exemples).

Je te le recommande vivement.

Pour ma part, je réfléchis à mon prochain article. Ce bouquin m’a inspiré ;).

Au passage, si tu as d’autres conseils de lectures sur le sujet, je suis preneuse…

L’inconnue se cultive

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.