Good mood, Mood

L’importance du regard des autres ?

“Tous ces regards qui me mangent … Ha, vous n’êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. Alors, c’est ça l’enfer. Je n’aurais jamais cru … Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril .. Ah ! Quelle plaisanterie. Pas de besoin de gril : l’enfer c’est les autres”

J-P Sartre

« L’enfer, c’est les autres ». Je me rappelle encore ce cours de français en Seconde où l’on étudiait ce monsieur au regard… chelou (c’est comme ça qu’on dit non ?).

 

Qui est Sartre ?

sartre_22

Mr Sartre est le philosophe français le plus lu et commenté à travers le monde. Ce professeur de philosophie est un écrivain engagé qui a pris la tête du mouvement existentialiste en s’interrogeant sur le rapport entre la liberté de l’homme et sa conscience.

Dans son oeuvre Huis Clos, Sartre traite de la question du rapport à autrui…

 

« L’enfer, c’est les autres ! »

Cette phrase résonne en moi et m’a conduite à rédiger cet article.

Des articles sur la confiance en soi, j’en ai lu, j’en ai survolé ; dans la presse, sur des blogs… Et ce qui revient fréquemment dans tous nos écrits (je m’inclus car j’ai trouvé beaucoup de vrai dans toutes ces rédactions), c’est le regard des autres

Quand je suis honnête avec moi-même et que je me demande pourquoi je m’habille de telle ou telle façon le matin, la réponse n’est clairement pas : je le fais pour moi !

Le matin, quand je me prépare, je réfléchis plutôt comme ça : est-ce qu’il y a une réunion de prévue au boulot ? est-ce que nous attendons des visiteurs ? Oh, cette robe est courte ?, oups, j’ai raté mon trait d’eye-liner, je recommence… et j’en passe !

Si ça ne tenait qu’à moi, je serai bien souvent en jogging-baskets, c’est bien plus confortable !

 

De l’importance du regard d’autrui…

En réalité, ce regard que l’on nous conseille d’oublier est au cœur de nos préoccupations. L’autre, malgré lui, nous dicte notre façon de nous habiller, de nous comporter… Notre conduite.

Je me vois comme autrui me voit ou plutôt, comme je pense qu’autrui me voit (nuance). Et c’est toute la différence !

J’ai été élevée avec l’interdiction formelle de montrer mes faiblesses aux autres, admettre que je ne suis vulnérable était (et est toujours) impensable. Pour moi, ça reviendrait à  tendre le bâton pour me faire battre. Hors de question !

Je suis une grande fan des petits dictons qui reboostent le moral, qui font de moi une femme forte… (tu sais, ces petits dictons qui t’encourage à ne penser qu’à toi même).

d83e40df2f9181a1bbfce9e6b7a36655

 

Mais au fond, pour qui et pourquoi je veux être forte ? Suis-je l’esclave du regard des autres ? Et si mon enfer, c’était toi ?!

 

Mais où est la place de l’autre alors ?

Je ne suis pas convaincue que l’homme (entendez par là humanité) soit fait pour vivre enfermé dans sa solitude…

Et si le bonheur, au contraire, je le trouvais à travers l’autre finalement ?

StockSnap_TA9XFIS7T4

Pour moi, le regard des autres a de l’importance. Mes faiblesses, mes fautes, je les garde pour moi.

Mon enfer peut effectivement être l’autre et c’est pour cette raison qu’il est important de s’entourer des bonnes personnes.

Les bonnes personnes sont celles qui te permettent de t’apprécier. Celles à travers lesquelles tu n’as pas peur de ton reflet. Celles qui te poussent jusqu’à te dépasser, dépasser tes limites. Celles grâce à qui tu t’améliores un peu chaque jour. Celles qui te permettent de grandir et de t’ouvrir au monde.

Être heureux c’est se savoir beau dans le regard des autres.

A. Jacquart

Attention, tu es libre d’avoir un avis différent, et d’ailleurs, j’attends tes commentaires pour continuer à nourrir ma réflexion.

Bises de la narcissique philosophe

 

 

 

 

 

7 réflexions au sujet de “L’importance du regard des autres ?”

  1. Coucou,

    J’ai beaucoup aimé ton article. Le regard des autres c’était quelque chose de très important pour moi avant. J’étais dans le moule. J’ai passé une année très difficile et depuis j’essaye de me reconstruire telle que je suis réellement sans me mettre la pression vis à vis du « qu’est ce qu’on va penser de moi ? ». J’ai beaucoup lu, l’âme du monde m’a vraiment aidé. Le conte avec homme, l’enfant et l’âne m’a vraiment fait prendre conscience qu’on ne peut pas plaire à tout le monde alors au final autant se plaire à soi même. Finalement je m’aperçois que depuis que je me détache du regard des autres les gens me font beaucoup de retours positifs, ils me sentent plus authentiques… ou alors c’est que je n’accorde plus d’importance aux retours négatifs. En tout cas ça fait un bien fou !

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    Aimé par 1 personne

  2. Hello !

    J’aime beaucoup ton article 🙂
    Le regard des autres n’importe seulement que lorsqu’il est positif à mon avis. S’ils nous poussent à être meilleur qu’hier et aujourd’hui, s’ils nous challengent à nous dépasser et à donner tout ce que nous avons de bien, c’est TOP ! Sinon, ce que les autres pensent ne devraient pas nous atteindre si c’est pour nous rabaisser et nous juger 🙂

    xx

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.